Quand le Feng Shui s’invite au bureau : entre philosophie et bien-être

Lier le travail et le Feng Shui, un oxymore certain diront… Et pourtant, se sentir à l’aise à son bureau, et tirer toute la force et l’énergie pour être productif n’est pas juste une philosophie et c’est là que réside toute la puissance du Feng Shui.

Intégrer le Feng Shui dans l’aménagement de ses bureaux n’est cependant pas chose facile, car cela prend en compte de nombreux critères, comme la nature, la forme, les couleurs des meubles, leur positionnement dans l’espace… mais également tout un tas de détail plus complexes comme la propreté, le rangement ou encore l’oxygénation des pièces.

Afin d’y voir plus clair et se rendre compte de l’impact de cette technique sur votre quotidien au travail, Mymood vous donne 5 astuces pour rendre vos bureaux plus Feng Shui.

Choisir des couleurs adaptées

Caractérisées comme des « variations sensibles », les couleurs ont chacunes leur propre énergie particulière, pouvant être froide ou chaude (les plus philosophes parleront même de yin ou yang).

Ce sont les nuances qui apportent la subtilité dans la température et permettent de contrebalancer une énergie trop chaude ou une énergie trop froide. Le vert, par exemple, est considéré comme neutre (ni chaude ni froide) et ayant la capacité d’absorber les énergies négatives.

Les couleurs ont un véritable impact sur notre façon d’aborder l’espace qui nous entoure. En fonction de l’ambiance, de l’humeur, ou du mobilier présent autour de nous, certaines sont à privilégier par rapport à d’autres :

  • Des couleurs chaudes telles que le rouge, l’orange, le fuchsia ou encore le jaune permettent d’apporter du dynamisme et de stimuler les échanges entre collaborateurs.
  • Des couleurs froides telles que le blanc, le gris ou encore le bleu foncé, apportent, au contraire, une ambiance beaucoup plus silencieuse et propice à la réflexion.

Celles-ci permettent également de jouer avec les lumières du soleil par exemple, en les atténuant ou en les renforçant. Les possibilités sont donc infinies. Cela dit, attention à ne pas surcharger de miroirs, dont les reflets peuvent créer des lumières parasites perturbant l’environnement de travail.

Le Feng Shui, se caractérise surtout par le fait de ne pas surcharger les pièces. Des meubles sobres, en matière brute, aux formes arrondies, et pas trop massifs sont à privilégier.

Cela permet de mieux capter la lumière, laissant ainsi les énergies circuler plus facilement.

Structures légères, couleurs claires voire transparentes sont indispensables. En revanche, évitez les meubles imposants, les angles pointus ou encore les coins trop sombres, prisons à énergie.

Si vous avez besoin de conserver des dossiers ou d’autres documents, tournez-vous vers des étagères basses pour les ranger discrètement et non pas sur des étagères suspendues ou des rangements trop hauts, plus néfastes.

Enfin, côté matières, les naturelles comme le bois, ou encore le verre et la pierre, émettent chacune des énergies différentes. Il faudra veiller à les associer harmonieusement, tout en limitant au maximum les matières synthétiques, qui ralentisse les flux d’énergie.

Pureté, ordre et clarté sont les trois mots d’ordre du Feng Shui. D’un regard, vous devez pouvoir balayer librement l’espace, sans obstacle visuel notable, pour que les énergies circulent librement à travers la pièce et votre corps.

Exit donc les tasses vides, les crayons usagés, les papiers volants ou toute autre chose non-indispensable sur votre bureau. Ces détails peuvent en effet être source de stress, et nuisent donc à la philosophie Feng Shui. Nettoyer régulièrement votre bureau, votre écran, ou tout autre meuble à proximité vous aidera à ordonner votre pensée et à la rendre plus efficace.

« Avoir le phénix face à soi, la tortue dans son dos »

L’orientation dans l’espace, c’est le cœur même de la philosophie Feng Shui.

Elle conditionne le bien-être individuel, ayant besoin d’harmonie et d’une certaine sécurité pour permettre de travailler efficacement.

Ce positionnement, illustré dans la philosophie chinoise, est représenté par 4 animaux bien distincts : le phénix, symbole de la renaissance et de l’inspiration, le dragon, symbole de la réussite et de la prospérité, le tigre, symbole de la force, et enfin, la tortue, symbole de la protection.

Le phénix

Le phénix représente ce qui est face de vous. Entendez par là une porte, ou encore une fenêtre, représentation de l’ouverture sur l’horizon, permettant d’anticiper et d’aller de l’avant.

Le dragon et le tigre

À votre gauche, le dragon, gardien des trésors, représentant ainsi une armoire, un meuble ou un autre rangement plus haut que votre bureau, et à droite, le tigre, un autre meuble mais cette fois-ci beaucoup plus bas.

La tortue

Transposée dans un espace de travail, la protection, source d’assurance et de stabilité, se retrouve parfaitement dans le mur que vous avez toujours dans votre dos.

Si celui-ci est transparent, occultez-le pour renforcer l’aspect protecteur.

Agrémenter de plantes vertes et aérer les espaces

Plus haut, nous parlions du vert et de sa capacité à absorber les énergies négatives.

Les plantes vertes sont donc un atout indéniable pour votre espace de travail, éliminant ainsi les pulsions électromagnétiques des ordinateurs, téléphones ou tout autre objet électronique, apportant au passage une oxygénation des pièces.

Les plantes vertes ont aussi d’autres vertus : elles encouragent les collaborateurs à prendre plus d’initiatives, elles renforcent leur créativité et nous amène à mieux optimiser notre temps de travail.

Enfin, petit conseil pratique, pensez à aérer régulièrement vos bureaux, permettant de renouveler l’air et d’apporter un côté frais, renouvelant au passage les énergies et apaisant le stress.

Vous souhaitez réorganiser vos bureaux et souhaitez être conseillé ?

L’équipe Mymood installe des murs végétaux dans la plupart de ses espaces. N’hésitez pas à nous contacter, si vous souhaitez être accompagné sur ce type de projet !

Ces contenus peuvent également vous intéresser
5 conseils pour un espace de travail optimal
La RSE en architecture : un enjeu déterminant pour l’avenir
La RSE en architecture
Le mobilier durable : la nouvelle tendance des mobiliers de bureaux éco-conçus